Défi livres
3 commentaires

Les pages disparues des Souvenirs équestres de Baucher1 min read

baucher-partisan-au-piaffer

Vous aimez les histoires de chevaux et d’équitation, les ouvrages brefs, les manuscrits anciens, les livres joliment illustrés ? En guise d’interlude, entre deux résumés denses, j’aimerais faire découvrir un tout petit ouvrage délicieux à lire.

Installez-vous sous une couette (de rigueur en cette saison) avec un thé chaud et votre meilleur ordinateur. Je ne vais pas résumer ce petit livre. D’abord parce qu’il est si court que vous aurez plus vite fait de le lire directement. Ensuite parce qu’il est si impeccablement synthétique que le résumer ne ferait que lui ôter toute sa substance.

Voici tout de même une brève présentation (sans spoilers) : trois chevaux qui ont marqué la carrière de Baucher sont présentés. À travers ces Souvenirs équestres, vous découvrirez les difficultés initiales de chaque cheval, et ce que le dressage leur a permis d’accomplir. Pour chaque cheval, 8 descriptions, assorties chacune d’une illustration. Les descriptions sont manuscrites, de cette élégante écriture soignée que seuls ceux qui n’ont connu que le papier sont capables.

>>> Cliquez sur ce lien pour télécharger « Souvenirs équestres » de François Baucher.

Au cours de votre lecture, vous rencontrerez des pages hélas disparues. Si vous avez la chance d’avoir une copie incluant ces pages, n’hésitez pas à me contacter !

Merci d'avoir lu cet article 🙂

Laissez-moi votre prénom et votre email, et je vous enverrai chaque semaine un nouveau résumé de livre équestre.

Comme vous, je hais les spams : je ne céderai ou vendrai jamais votre adresse. Vous pouvez vous désinscrire n'importe quand.

3 commentaires

  1. Pingback : Blog | Liebster Award – L'Art d'être Centaure

    • Naja dit

      Bonjour Marie, effectivement, le site de l’ifce est malheureusement en pleine refonte… Exceptionnellement j’ai uploadé le document sur mon espace, tu peux maintenant le télécharger en faisant un clic droit sur le lien, puis en cliquant sur « Télécharger le lien sous » dans le menu contextuel qui s’affiche 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *